Présentation du programme

Programme Québécois de Formation en Escalade (PQFE)

organigramme-brevet reduitLe Programme Québécois de Formation en Escalade vise tous les professionnels du milieu de l’escalade qui encadrent les activités d’escalade et de montagne, afin qu’ils possèdent les compétences pour le faire de façon responsable, pédagogique et sécuritaire.

Il s’adresse également indirectement à toute personne qui pratique les activités de montagne au Québec afin qu’elle puisse le faire en toute connaissance de cause, en appliquant les règles de sécurité et dans le respect du milieu environnant.
L’organisation du programme et l’approche de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME) favorisent la concertation des intervenants, la standardisation des compétences, l’universalité du brevet et l’accessibilité aux formations.

Reconnaissance du programme

La FQME se veut un lieu de rassemblement de tous les grimpeurs et de toutes les organisations intéressées aux activités d’escalade et de grande nature en montagne. Le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport reconnaît la FQME à titre d’Organisme National de Loisir pour développer la pratique de l’escalade, la formation des cadres et l’élaboration des règles de sécurité dans le cadre d’un programme québécois de formation en escalade unique, à gestion décentralisée, qui pourra être reconnu aux quatre coins de la province. Lettre officielle du ministère.

Fonctionnement

La FQME occupe le rôle de coordonnateur pour normaliser le contenu des formations et assurer un enseignement uniforme à travers la province. Une fois brevetés, les professionnels du milieu de l’escalade peuvent à leur tour organiser des formations selon le type de brevet qu’ils détiennent.
La participation du milieu à l’élaboration et à la mise à jour du programme de formation s’exprime à travers sa collaboration avec la Commission de formation.

La naissance du programme

À l’automne 2005, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) procédait à une consultation des intervenants du milieu de l’escalade puis, avec la collaboration de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME), à la mise en place d’un comité de travail constitué d’intervenants du milieu afin d’élaborer et d’instaurer un système québécois de formation des cadres en escalade unique.
Ce comité était composé de la FQME, de l’École nationale d’escalade du Québec, de l’Association des camps du Québec, de l’association Aventure écotourisme Québec, du Conseil québécois du loisir et d’intervenants provenant du milieu scolaire, du milieu municipal et des centres d’escalade intérieurs. Le MELS complétait et animait ce comité de travail.
Le comité de travail provincial a eu le mandat d’élaborer et de mettre en place un système québécois unique de formation des cadres en escalade selon les lignes directrices suivantes :

  • Neutre et impartial, le comité de travail doit œuvrer à la consolidation et au développement d’un programme commun de formation des cadres ;
  • Au terme des travaux du comité, il est important qu’il n’y ait qu’un seul programme, et un seul émetteur de brevets de cadres. Il pourrait néanmoins y avoir plusieurs organismes pour donner les formations et plusieurs points de service ;
  • Le système québécois de formation des cadres en escalade doit être simple. Les formations de base devront être priorisées afin de répondre aux besoins urgents des camps d’été, des écoles et des gymnases d’escalade ;
  • La FQME, créée en 1969, est l’interlocutrice privilégiée du gouvernement pour le développement de l’escalade au Québec, tel qu’énoncé dans le cadre d’intervention gouvernementale en matière de loisir et de sport (1997). Elle doit chapeauter les diverses facettes du développement de la pratique; L’énergie des bénévoles et des intervenants doit être orientée vers la recherche et le développement de solutions positives et constructives pour le milieu de l’escalade et, notamment, pour la formation des cadres en escalade.

Ce comité de travail a mené à la création du programme de formation actuel, à son fonctionnement décentralisé et à l’établissement de la Commission de formation.

Stage de requalifications

Animateurs SAE et CAMPS
Les détenteurs de brevet d'animateur doivent se requalifier à chaque année afin de pouvoir animer des groupes. Le brevet est valable 1 an.

Moniteurs SAE (moulinette et premier de cordée)
Les détenteurs de brevet de moniteur inactif depuis 1 an peuvent se requalifier lors du stage et prolonger ainsi leur brevet d'un an.
Le détenteur de brevet qui a été en activité durant la dernière année (minimum de 2 pratiques par mois et 1 cours par mois donné dans un gym ou dans sa pratique personnelle) n'a pas besoin de passer de requalification. Les cas exceptionnels seront examinés.

Partenariats

La FQME collabore avec le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, le Conseil québécois du loisir et ses associations membres, L’Association des Camps du Québec et est partenaire de Sans trace Canada.

12 volt inbouwspots . UAE-US relations